Glossaire

Vous utilisez Internet au quotidien, aussi bien dans votre vie personnelle, que dans votre activité professionnelle, et vous êtes souvent confronté(e) à des termes qui vous semblent compliqués ou pour lesquels vous n’êtes pas sûr(e) de bien comprendre ce qu’ils signifient…

Je vous ai donc dressé pour vous dans ce glossaire web une liste des mots qui me paraissaient aussi importants qu’ils peuvent être complexes.

Glossaire

Vous utilisez Internet au quotidien, aussi bien dans votre vie personnelle, que dans votre activité professionnelle, et vous êtes souvent confronté(e) à des termes qui vous semblent compliqués ou pour lesquels vous n’êtes pas sûr(e) de bien comprendre ce qu’ils signifient…

Je vous ai donc dressé pour vous dans ce glossaire web une liste des mots qui me paraissaient aussi importants qu’ils peuvent être complexes.

0ab c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z

~ # ~

 

 404 Error :

Le document ou la page que vous recherchez n’existe pas ou plus ! Probablement l’erreur que vous rencontrez le plus souvent et qui vous empêche d’aller plus loin.

Pour résumé, c’est une code HTTP (aussi appelé code de statut) qui permet de définir le résultat d’une requête, ou d’indiquer au client une erreur. Ces codes sont divisés en 5 grandes familles :

  • 100 – 199 : Retourne une information, c’est une réponse provisoire.
  • 200 – 299 : Succès de la requête
  • 300 – 399 : Codes liés à la redirection.
  • 400 – 499 : Erreur dans la requête.
  • 500 – 599 : Erreur serveur, il n’a pas pu traiter la requête.

Certains codes n’affichent rien de particulier pour l’utilisateur, c’est souvent le cas pour les erreurs 100 à 399. En matière de Web, il en existe de nombreux que vous pouvez rencontrer comme codes de réponse.

~ A ~

 ActiveX :

C’est un ensemble d’applications qui permettent d’enrichir une page Web de fonctions complexes exécutables uniquement sur un ordinateur sous Windows. Elle peut poser des problèmes de sécurité puisqu’il s’agit d’un véritable programme qui s’exécute à partir de la page consultée sur l’ordinateur du lecteur (le vôtre).

 Adresse de courrier électronique ou courriel :

Le courrier électronique désigne le service de correspondance qui permet l’échange de messages électroniques à travers un réseau informatique. Le courriel, contraction de courrier électronique, désigne le message échangé par ce moyen. L’adresse utilisée présente deux parties séparées par @

  • Avant le @ votre identifiant, nom, pseudo, login etc
  • Après le @ le nom de domaine de votre fournisseur d’accès Internet, puis un point, puis le domaine racine. Aussi la 2e partie peut être votre propre nom de domaine par exemple contact@mwwebcreation.fr

 Adresse IP :

Une adresse IP (avec IP pour Internet Protocol) est le numéro qui identifie chaque ordinateur sur Internet, et plus généralement, l’interface avec le réseau de tout matériel informatique (routeur, imprimante) connecté à un réseau informatique utilisant le protocole IP. Elle est généralement présentée sous la forme d’un groupe de 4 nombres. Votre ordinateur, s’il est connecté sur Internet, dispose d’une adresse IP qui est généralement fournie lors de la connexion par votre fournisseur d’accès. Pour trouver votre propre adresse IP, il vous suffit de taper « mon ip » sur votre moteur de recherche et un site comme https://mon-ip.io/ vous la donnera !

 ADSL :

(Asynchrone Digital Subscriber Line)
Mode de transmission des données par le réseau téléphonique permettant une connexion rapide et permanente. Les débits proposés actuellement sont de 512 Kilobit/seconde soit la vitesse d’un modem classique. La généralisation de l’ADSL a révolutionner l’usage d’Internet… pour les veinards qui ont la chance de ne pas habiter à plus de 5 km d’une centrale téléphonique.

 Analogique :

Le contraire du numérique ! L’analogique est représenté par la variation continue d’une valeur physique. Par exemple les variations de la modulation du courant électrique sur le réseau téléphonique qui permettent de transmettre la voix sont analogiques.

 Anti-Spam :

Procédé permettant d’éviter d’être victime de pourriels, c’est à dire des email non désirés ou non sollicités. Si vous vous aventurez sur des groupes de discussion, votre adresse sera visible par tous et notamment par des robots qui constituent des listes d’adresses à des fins publicitaires. Utilisez une autre adresse (Gmail, Outlook, et bien d’autres sont gratuits) !

 API :

(Application Programming Interface)
Interface de programmation permettant à un utilisateur de développer des applications conviviales sur Internet.

 Applet :

C’est une application qui s’exécute dans un environnement restreint. Elle est chargée en même temps qu’une page Internet. Les applets les plus répandues sont réalisées en langage JAVA qui fonctionne, contrairement à activeX, sur tous les ordinateurs.

 Archive :

Bibliothèque de fichiers conservés dans un site Internet. Les serveurs FTP sont généralement utilisés pour héberger des archives.

 ASCII :

(American Standard Code for Information Interchange) C’est un jeu de 128 caractères devenu un standard pratiquement-universel. Il comporte tous les caractères alphanumériques non accentués et est lisible par pratiquement n’importe quelle machine dans le monde. L’avantage de l’ASCII est de garantir une transmission sans altération des données sur l’ensemble du Web puisqu’il n’est codé que sur 7 bits (c’est à dire que chaque caractère ASCII peut être codé avec seulement 7 informations binaires 0 ou 1 puisque 2 puissance 7 = 128).

~ B ~

 B2B :

Business to Business, site de commerce électronique s’adressant au commerce entre les entreprises.

 B2C :

Business to Consumer, site de commerce s’adressant aux consommateurs.

 BackEnd :

Ou Backoffice est une expression pour définir la partie administrative d’un site Web (comme l’interface WordPress).

 Bande Passante (Bandwith) :

Quantité d’information que peut véhiculer un canal de communication. La bande passante se mesure en bits par seconde (bps). Sur Internet, elle correspond au débit maximal, souvent exprimé en Mega-octets (Mo), du tuyau qu’empruntent les données que vous consultez. Elle se partage entre les utilisateurs utilisant le même « tuyau », d’où des ralentissements aux heures de pointe.

 Binaire :

Le seul langage que savent traiter les ordinateurs : suite de 0 et de 1 correspondant à oui ou non. Chaque 0 ou 1 est un bit qui est donc la plus petite unité d’information. Tous les autres modes d’expression informatique sont dérivés de données binaires. Un texte est une succession de données binaires qui codent des lettres ou des chiffres. Le code ASCII est un jeu de 128 caractères codés à l’aide de 7 bits : 2 x 2 x 2 x 2 x 2 x 2 x 2 = 128 combinaisons disponibles.
Abusivement, il est de coutume sur Internet de distinguer des données de type « texte » (message, texte des pages Web) constitués d’une suite de caractères, des données de type « binaire » (images, sons, programmes).

 Bit :

Le terme bit est une contraction des mots binary digit (que l’on peut traduire par chiffre binaire en français). Il désigne l’unité la plus simple utilisée dans un système de numération. Cette unité, directement associée au système binaire, ne peut prendre que deux valeurs : 0 et 1.

 Body :

Corps en anglais. Désigne le contenu d’un message de mail ou d’un article. Dans le language HTML, il permet représenter le contenu et de faire respecter la sémantique de la page Web. Il sera ainsi complété par son en-tête (le header) et, éventuellement, le pied de page (le footer).

 Byte :

Unité d’information contenant un nombre variable de bits, 8 bits est égale à un octet.

~ C ~

 Cache (Fichiers temporaires) :

Copie locale temporaire sur votre ordinateur d’informations distantes destinée à accélérer les nouveaux accès à ces données. Par exemple votre ordinateur conserve une copie des pages visitées dans son cache pour pouvoir les réafficher rapidement sans avoir à les recharger à nouveau à partir du site sur lequel vous vous reconnectez.

 CCI :

Copie conforme invisible.
Envoi d’une copie d’un message à un tiers à l’insu de son destinataire principal. Cette option de messagerie électronique est bien pratique pour prévenir discrètement X que l’on a informé Y…
Elle est également recommandée lorsque l’on souhaite informer une liste de destinataires, sans que ceux-ci puissent s’identifier entre-eux pour faire un mini mass mailing. Il faut alors s’envoyer le message à soi-même et mettre les destinataires en CCI.

 Chat :

Discussion en direct sur Internet. Prononcer tchatte.

 Cheval de Troie (Type de Virus) :

En anglais « trojan horse ». Variété de virus qui a pour fonction de s’introduire dans votre ordinateur pour faciliter la prise en main de celui-ci par un tiers malintentionné lorsque vous êtes connecté au réseau internet.

 Client (Serveur) :

Type d’architecture commun sur Internet et plus généralement en informatique : Un serveur contient les informations, les clients s’y connectent et lui soumettent une requête. Les traitements correspondants sont effectués par le serveur et le résultat est affiché sur l’ordinateur du client. Le Web est tout bonnement un exemple d’application client/serveur.

 CMS :

(Content Management System) ou Système de Gestion de Contenus en français. Généralement accessible par un mot de passe sur le Web, afin de pouvoir mettre à jour le site Internet sans avoir de connaissance en programmation. MW Web Création est un spécialiste du CMS WordPress car, faciles à utiliser pour mettre tout le contenu des sites Internet à jour.

~ D ~

 Didacticiel :

C’est un logiciel à vocation pédagogique. Vous en trouvez souvent lorsque que vous débutez avec une nouvelle application.

 DNS :

Domain Name Server, une base de données répartie à travers le réseau qui se charge de la conversion entre noms de domaine. Pour faire simple, c’est un répertoire où se trouve toutes les infos de votre nom de domaine (www.mwwebcreation.fr) permettant le pointage vers votre site web.

 Domaine racine :

Partie finale d’une adresse internet, qui correspond à son pays. Certains domaines racine sont génériques (.com pour commercial, .org pour organisation). Le domaine racine pour la France est .fr

 Domaine public :

Un programme (ou un document) est dit du domaine public si son auteur a renoncé à ses droits intellectuels sur son oeuvre.

 Downloader :

Provient de Download en anglais, franciser poue être utilisé à la place de télécharger. Il désigne le transfert de données d’une machine distante vers l’ordinateur local. S’oppose à Uploader (envoyer des données).

~ E ~

 Email :

Ou mail ou e-mail : courrier électronique. Français mél ou courriel. Un email peut être rédigé en texte brut ou en HTML, où des enrichissements sont possibles (gras, couleur, image, tableaux) comme Gmail, Outlook, Yahoo! mail, etc… 

 Extranet :

Terme marketing désignant un intranet qui autorise sélectivement des accès depuis l’extérieur, éventuellement à travers l’Internet. Souvent utilisé pour connecter une entreprise à ses filiales.

~ F ~

 FAQ :

Frequently Asked Questions (questions les plus souvent posées), ou Foire Aux Questions en français, rubrique fréquente sur les sites Web. À l’origine, le terme désignait uniquement une liste de réponses aux questions courantes posées dans un groupe de discussion.
Ce moyen commode de compiler des questions fréquentes s’est imposé sur Internet en général.

 Firewall :

Littéralement « Pare-feu ». Il s’agit d’un système de sécurité comportant un simple programme ou une machine spécifique, qui sert de filtre de protection entre un ordinateur ou un réseau privé d’une part, et Internet d’autre part. De nos jours, les systèmes d’exploitations les ^plus utilisées (Windows, macOS, Android, iOS, Linux) disposent tous de systèmes de sécurité très avancé.
Toutefois vous pouvez disposer d’un logiciel Firewall comme Norton Internet Security ou BitDefender (Pour ne citer que des connus) lorsque l’on laisse son ordinateur connecté en permanence sur Internet (câble ou ADSL). Le firewall peut inclure ou non un antivirus.

 Fournisseur d’accès internet (FAI) :

Vous les connaissez bien : Orange, SFR, Bouygues Télécom et Free qui permettent votre connexion au réseau Internet. Elle loue des lignes à haut débit qui la relient au réseau internet et la partage entre ses abonnés. Elle vous fournit également un service de courrier une adresse électronique au format votrenom@nomdufournisseur.fr et éventeulemment, un espace pour héberger votre site web. En anglais ISP (Internet Service Provider).

 Frame :

Système de multifenêtrage sur une page Internet (Carte Google Maps, Bouton Facebook ou Twitter par exemple).

 Freeware :

Contraction de « Free softWare ». Logiciel gratuit ou graticiel. L’auteur vous autorise à utiliser son programme gratuitement. Toutefois il en conserve la propriété intellectuelle ; il n’est donc pas possible de modifier un freeware.

 FTP :

File Transfert Protocol. Protocole utilisé pour le transfert de fichiers sur Internet. Désigne également le programme de transfert de fichiers qui utilise ce protocole. Il est nécessaire de posséder un programme spécialisé pour accéder aux serveurs FTP d’un site internet.

~ G ~

 GIF :

Graphics Interchange Format, un format de fichiers graphiques compressés (images) créé par CompuServe et devenu depuis un standard notamment le bien connu GIF animé ! Le format est limité à 256 couleurs. Le GIF tend à être supplanté par le JPEG, qui occupe moins d’octets et qui permet plus de couleurs.

 Go (Giga-Octet) :

En langage informatique, les unités utilisées pour quantifier une information se basent sur l’octet, ce qui équivaut à 8 bits, le bit étant la plus petite mesure possible.

À partir de cette mesure, on crée le kilo-octet (ko), le mégaoctet (Mo), le gigaoctet (Go).

Voici un petit comparatif pour savoir à quoi correspond une mesure, histoire de mieux estimer le poids de contenus informatiques par rapport à l’espace disponible sur votre disque dur, par exemple.

  • 1 octet = 8 bits
  • 1 ko = 1024 octets, ou 8192 bits
  • 1 Mo = 1024 Ko, ou 1048576 octets, ou 8388608 bits
  • 1 Go = 1024 Mo, ou 1048576 Ko, ou 1073741824 octets, ou 8589934592 bits

Avec ces chiffres, il est plus facile de comprendre comment on calcule la consommation de bande passante, l’espace de stockage libre sur un disque versus le poids d’un contenu.

~ H ~

 Homepage :

Désigne la page par défaut d’un site Web, celle qui s’affiche lors de la première connexion. Dans le jargon des développeurs web nous la nommons « index ». Ce terme tend également à désigner le site personnel d’un particulier par opposition à la  » page d’accueil  » d’un site commercial ou institutionnel.

 Host :

Ordinateur central d’un réseau chargé de gérer les accès des utilisateurs et de communiquer avec l’extérieur.

 HTML :

HyperText Markup Language. Ce langage de < balisage > permet d’enrichir et de structurer des données hypertexte sur le World Wide Web.

 HTTP :

HyperText Transfer Protocol (Protocole de Transfert HyperTexte). Il s’agit du protocole du World Wide Web qui rend les textes lisibles par un navigateur.

 Hypertexte :

Un concept de structuration de données permettant d’établir des liens entre divers éléments au sein d’un ensemble de documents. On peut ainsi directement accéder depuis un document aux documents connexes référencés par l’auteur en suivant les liens hypertexte. De proche en proche, il est théoriquement possible d’accéder à l’ensemble des documents disponibles sur le Web pourvu qu’il soient liés entre eux. Ce concept, permis par le langage HTML et le protocole HTTP est à l’origine du succès du Web.

~ I ~

 IMAP :

Internet Message Access Protocol (Protocole d’accès aux messages Internet) service de récupération de courrier électronique moins répandu que le POP.

 Internet Protocol :

Le protocole Internet, à la base du réseau mondial. Abrégé par IP.

 Intranet :

Un intranet est un réseau qui utilise les protocoles et applications de l’Internet, mais sans être connecté à ce dernier. Surtout utilisé par les entreprises.

 ISO :

International Standard Organisation. Organisme de normalisation internationale, dont le secrétariat est situé à Genève.

~ J ~

 Java :

Langage de programmation à vocation universelle créé par la société Sun. Le principe est qu’un programme écrit en Java peut s’exécuter sur n’importe quel ordinateur pourvu que celui-ci dispose d’un sous programme appelé « machine java virtuelle ». Cette machine virtuelle convertit les instructions Java en instructions propres à l’ordinateur tout en l’obligeant à respecter certaines règles de sécurité.
Les programmes java sont chargés et exécutés lors de l’affichage de la page qui les contient. Ils portent le nom d’applet.

 JavaScript :

Un langage de programmation créé par Netscape. Un programme JavaScript peut être intégré à une page Web. Un ordinateur compatible JavaScript exécutera alors le programme au chargement de la page. Un programme Javascript ne peut accomplir que des actions limitées.

 JPEG :

Joint Photographic Experts Group. Format de compression de fichiers graphiques (images) permettant un très fort ratio (taux de compression) au prix d’une altération de l’image invisible à l’oeil nu sur une image non agrandie.
Permettant de compresser des images contenant jusqu’à 16 millions de couleurs, contrairement au GIF, le JPEG est le format idéal pour les photographies. Il s’appelle aussi JPG.

~ K ~

 Ko (Kilo-octet) :

En langage informatique, les unités utilisées pour quantifier une information se basent sur l’octet, ce qui équivaut à 8 bits, le bit étant la plus petite mesure possible.

À partir de cette mesure, on crée le kilo-octet (ko), le mégaoctet (Mo), le gigaoctet (Go).

Voici un petit comparatif pour savoir à quoi correspond une mesure, histoire de mieux estimer le poids de contenus informatiques par rapport à l’espace disponible sur votre disque dur, par exemple.

  • 1 octet = 8 bits
  • 1 ko = 1024 octets, ou 8192 bits
  • 1 Mo = 1024 Ko, ou 1048576 octets, ou 8388608 bits
  • 1 Go = 1024 Mo, ou 1048576 Ko, ou 1073741824 octets, ou 8589934592 bits

Avec ces chiffres, il est plus facile de comprendre comment on calcule la consommation de bande passante, l’espace de stockage libre sur un disque versus le poids d’un contenu.

~ L ~

 LAN :

Local Aera Network. Réseau local connectant des ordinateurs au sein d’une même entreprise ou université par exemple.

 Linux :

Système d’exploitation appartenant au domaine public créé par Linus Thorvalds. À l’origine, le noyau Linux a été développé pour les ordinateurs personnels compatibles PC, et devait être accompagné des logiciels GNU pour constituer un système d’exploitation. Les partisans du projet GNU promeuvent depuis le nom combiné GNU/Linux. Depuis les années 2000, le noyau Linux est utilisé sur du matériel informatique allant des téléphones portables aux super-ordinateurs, et n’est pas toujours accompagné de logiciels GNU. C’est notamment le cas d’Android, qui équipe plus de 80 % des smartphones. Encore réservé aux utilisateurs avertis, ce système est très souvent utilisés par les hébergeurs pour les serveurs web.

 Log :

Désigne les fichiers qui enregistrent les événements sur une machine. Journal d’événements en français.
Un fichier log contient, par exemple, la liste des connexions faites depuis d’autres sites avec l’heure et l’origine de chacune.

 Login :

Le login est le nom qui permet d’identifier un utilisateur qui se connecte sur ordinateur ou un site internet. Il s’agit souvent d’un mélange du prénom et du nom. Il est associé à un mot de passe.
Votre login vis à vis de votre fournisseur d’accès Internet est ce qui est placé devant le @ .

~ M ~

 Mega :

Préfixe informatique correspondant à 2 à la puissance 20, soit un peu plus d’un million (1 048 576).

 Mo (Méga-octet) :

En langage informatique, les unités utilisées pour quantifier une information se basent sur l’octet, ce qui équivaut à 8 bits, le bit étant la plus petite mesure possible.

À partir de cette mesure, on crée le kilo-octet (ko), le mégaoctet (Mo), le gigaoctet (Go).

Voici un petit comparatif pour savoir à quoi correspond une mesure, histoire de mieux estimer le poids de contenus informatiques par rapport à l’espace disponible sur votre disque dur, par exemple.

  • 1 octet = 8 bits
  • 1 ko = 1024 octets, ou 8192 bits
  • 1 Mo = 1024 Ko, ou 1048576 octets, ou 8388608 bits
  • 1 Go = 1024 Mo, ou 1048576 Ko, ou 1073741824 octets, ou 8589934592 bits

Avec ces chiffres, il est plus facile de comprendre comment on calcule la consommation de bande passante, l’espace de stockage libre sur un disque versus le poids d’un contenu.

 Modem :

Contraction de Modulateur Démodulateur. Appareil qui convertit des bits en sons pouvant être transmis par téléphone et inversement afin de permettre à deux ordinateurs distants de communiquer. La vitesse maximale d’un modem se mesure en bits par seconde (bps). Cette vitesse est très dépendante de la qualité de la ligne téléphonique.

 Modérateur :

chef sur un groupe de discussion qui veille à faire respecter les règles établies et à limiter les abus. Il a la possibilité de supprimer ou de visualiser avant publication les messages qui apparaîtront sur le forum de discussion.

 MP3 :

Standard pour échanger de la musique sur Internet. Qualité proche du CD, faible taille des morceaux (quelques mega-octets).

 MPEG :

Motion Pictures Expert Group. Format de compression des images vidéo utilisé notamment pour les DVD.

~ N ~

 Navigateur :

Programme informatique qui permet de lire des fichiers au format HTML, et donc de consulter des pages Web. Les plus répandus sont Google Chrome (60%), Safari (17%), Mozilla Firefox (4,5%), Internet Explorer et Microsoft Edge (5,5%).

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Navigateur_web#Parts_de_march%C3%A9

~ O ~

~ P ~

 Page Web :

Ni plus, ni moins qu’un simple document mais au format HTML.

 Paquet :

La plus petite unité de données qui circule dans le réseau Internet. Tout ce qui est échangé entre deux ordinateurs est divisé en paquets, réassemblés à l’arrivée pour recréer les données originales. Les paquets qui se perdent en route sont réémis grâce au protocole TCP-IP qui valide la bonne réception des paquets émis.

 Passerelle :

Une machine qui fait la liaison entre deux réseaux, généralement parce qu’ils ne peuvent pas communiquer directement entre eux (Gateway en anglais).

 PDF :

Le Portable Document Format (communément abrégé PDF) est un format de fichier informatique créé par Adobe Systems. La spécificité du PDF est de préserver la mise en forme (polices d’écritures, images, objets graphiques…) telle que définie par son auteur, et ce quelles que soient l’application et la plate-forme utilisées pour lire ledit fichier PDF. Le lecteur gratuit, nommé « Adobe Reader » est disponible sur de très nombreuses plateformes et systèmes d’exploitation.

 Ping :

Programme qui envoie un paquet à une adresse et attend une réponse. Il permet de mesurer la qualité (vitesse) de la liaison avec un serveur.
Le résultat du ping affiche le nombre de paquets envoyés, le nombre de paquets reçus et le temps mis pour l’aller-retour. C’est ce temps exprimé en millisecondes qui est la donnée la plus importante, notamment pour les jeux en ligne. Un « bon » ping est inférieur à 60ms !

 Pixel :

Le plus petit élément composant une image numérique ou l’affichage de votre écran.

 Plugin :

Au sen large c’est un programme complémentaire permettant aux navigateurs de lire certains formats d’image, de vidéo, d’animation ou de son. Sur un CMS (WordPress par exemple) il peut permettre l’ajout de fonctionnalitées à des fins d’optimisations.

 POP :

Post Office Protocol. Protocole utilisé par votre serveur de courrier : c’est celui qui vous permet de récupérer votre courrier lorsque vous vous connectez et que vous demandez de recevoir votre message. Surtout utilisé dans sa version 3 (POP3).

 Portail :

Site multiservices, généralement commercial, qui permet d’accéder par des liens à un ensemble de pages de contenu ou de services comme par exemple : https://www.service-public.fr/.

 Proxy :

Dans son sens le plus courant, le proxy est un espace de stockage temporaire situé chez votre fournisseur d’accès Internet qui sert d’intermédiaire entre votre demande et le site que vous recherchez. Si la page ou le document que vous souhaitez a été chargé précédemment par un autre utilisateur, vous pourrez y accéder sans subir les lenteurs du réseau ni encombrer inutilement celui-ci.

~ Q ~

~ R ~

 Routeur :

Appareil qui assure la connexion physique entre deux réseaux (réseaux locaux, réseaux reliés à Internet, etc.) et la gestion de la transmission des paquets de données de l’émetteur au récepteur. Votre « box internet » agit comme un routeur.

~ S ~

 Shareware :

Logiciel en libre essai. L’auteur propose gratuitement à l’essai son logiciel complet ou légèrement bridé afin que les utilisateurs puissent le tester. S’ils décident de continuer à l’utiliser, ils paient une licence à l’auteur. Beaucoup d’excellents logiciels sont disponible en shareware.

 SMTP :

Simple Mail Transfer Protocol, protocole utilisé par votre serveur de courrier. Ce frangin du POP vous permet d’envoyer votre courrier vers le serveur.

 Spam, Spammeur :

Qualificatif péjoratif pour un courrier publicitaire adressé à de nombreux internautes, ou un courrier non désiré et non sollicité. La pratique du « spamming » est malheureusement peu réprimée. Evitez de laisser votre véritable adresse sur les groupes de discussion, au risque d’être inondé par des messages publicitaires.

 SSL :

Secure Socket Layer. Protocole d’accord de sécurisation. Il est très important de posséder un certificat SSL pour votre site web, cela vous permet de prouver à vos internautes que votre site est sécurisé (🔒 https://…).

~ T ~

 TCP/IP :

Transmission Control Protocol / Internet Protocol. Protocole d’échange de données utilisé sur Internet.

 Troll :

Article (post) publié sur un groupe ou forum de discussion dans le seul but de lancer un débat stérile et interminable.

~ U ~

 Unix :

Système d’exploitation né dans les années 1970 aux Etats-Unis qui comporte de nombreuses variantes. Utilisé par les universités ou les grosses structures. A beaucoup contribué à la naissance d’Internet.

 Uploader :

Verbe franciser provenant de « Upload » signifiant envoyer des données de son ordinateur vers l’extérieur, par opposition à downloader.

 URL :

Uniform Ressource Locator. Description de l’adresse d’un ordinateur ou d’un service sur Internet. Sur le Web, synonyme de l’adresse du site.

 Usenet :

Protocole permettant l’accès aux services de Newsgroups (groupes de discussion).

~ V ~

 Ver :

Traduction de « worm », qui est une variété de virus informatique.

 Virus :

Un virus informatique est un automate autoréplicatif à la base non malveillant, mais aujourd’hui souvent additionné de code malveillant (donc classifié comme logiciel malveillant ou malware en anglais), conçu pour se propager à d’autres ordinateurs en s’insérant dans des logiciels légitimes, appelés « hôtes ». Il peut perturber plus ou moins gravement le fonctionnement de l’ordinateur infecté. Il peut se répandre par tout moyen d’échange de données numériques comme les réseaux informatiques (y compris le WiFi) et les CD, les clefs USB, les disques durs, etc…

 VRML :

Virtual Reality Modeling Language. Langage de programmation destiné à simuler des vues en trois dimensions (réalité virtuelle).

~ W ~

 WebMaster ou WebMestre :

Au sens restreint, c’est moi ! Au sens large, c’est une personne chargée de l’administration d’un serveur Web.

 Webzine :

Contraction de « site web » et « Magazine ». C’est un site internet dédié à un magazine publié exclusivement sur le Web.

 World Wide Web (WWW) :

Traduction : Toile d’araignée mondiale ! L’application phare est Internet, permettant de consulter des pages écrites en HTML (lues par un navigateur) ou de charger divers documents. Synonyme Web, WWW, ou toile.

 World Wide Web Consortium (W3C) :

Consortium démocratique, qui n’appartient à personne en particulier et qui définit les standards et l’évolution des normes du WWW. Sigle W3C.

~ X ~

XHTML :

Extensible HypeText Markup Language. C’est est un langage de balisage servant à écrire des pages pour le World Wide Web. Conçu à l’origine comme le successeur de HTML, XHTML se fonde sur la syntaxe définie par XML, plus récente, mais plus simple que celle définie par SGML sur laquelle repose HTML. Il s’agissait en effet à l’époque de tirer parti des bénéfices techniques attendus de la simplification offerte par XML.

XML :

Langage de balisage évolué, dérivé du SGML utilisé dans l’édition. Successeur annoncé du HTML, permettra de nombreux enrichissements ou fonctions impossibles à réaliser avec le HTML.

~ Y ~

~ Z ~

ZIP :

Format de compression de fichiers le plus utilisé. Nécessite un programme spécifique pour le décodage du fichier compressé.

Vous souhaitez connaître un autre termes ?

CGU

Logo MW Web Création

Création de site web spécialisé WordPress | Graphisme | Photographie

Actualités

Des aides pour financer votre numérisation !

Des aides pour financer votre numérisation !

Quelles sont les aides financières pour créer votre site internet ?Malgré les difficultés rencontrées cette année pour bon nombre de commerçants, il y a quand même certaines bonnes nouvelles parmi les mesures prises pour leur venir en aide. Nous souhaitions vous...

Dernières réalisations

Partenaires

logo Liholat photo blanc

johanna-photographie.com

site paiement secure

2 secondes ! Notre logo fait un tour…

0

Pin It on Pinterest